Brocéliande : balades dans la forêt enchantée, berceau de contes et de légendes.

Brocéliande

Si vous cherchez Brocéliande sur une carte routière, il y a fort à parier que vous ne la trouverez pas. C’est en effet dans la forêt de Paimpont (Pempont en breton) que se perpétue le mythe de cette forêt magique sur les traces des fées et de Merlin l’Enchanteur. Partons en balade pour découvrir les contes et légendes qui jalonnent les différents parcours de randonnée. Le Val sans retour, l’arbre d’Or, la fontaine de Barenton, le tombeau et la boucle de Merlin, puis la porte des secrets nous attendent pour nous enchanter.  

Entrons dans l’univers de Brocéliande.

Le Val sans Retour (ou Val aux Faux Amants).

C’est à Tréhorenteuc que nous attend une boucle, entre lande et forêt, sur le domaine de la fée Morgane ; demi-sœur du roi Arthur. Amoureuse du chevalier Guyomard, elle attend impatiemment la visite de son bien-aimé et parcourt le Val Sans Retour dans l’attente de sa venue. Malheureusement, elle le surprend dans les bras d’une autre. Mais on ne brave pas impunément une fée de la trempe de Morgane et ces deux-là en font les frais. Trahie et très en colère, elle se venge et pétrifie les deux amants sur la crête du val en condamnant leurs corps à subir la douleur du feu et de la glace. Deux pierres, liées l’une à l’autre forme le Rocher des Faux Amants. Et pour que sa vengeance soit complète, elle décide de punir tous les infidèles en jetant un sortilège puissant sur tout le Val. Malheur aux amants volages qui entreront sur ces terres, ils resteront prisonniers de murs invisibles pour l’éternité, perdant ainsi le sens de la réalité et du passé. Faut vraiment pas la contrarier la fée Morgane.

Mais, c’était sans compter avec Lancelot, le valeureux et fidèle chevalier accro aux serments d’amour faits à la reine Guenièvre. Un pur, un vrai de vrai celui-là. Aidé par un anneau magique offert par la fée Viviane, il déjoue les ruses de Morgane et délivre les infortunés du charme qui les retient prisonniers. Ils découvrent avec horreur que le temps s’est enfui et que leur jeunesse s’en est allée…. sans possibilité de retour.

Voilà ce qui en coûte d’être volage ! Visiteurs, attention, si la fée Morgane a relâché ses prisonniers, le sortilège lui, sévit toujours.

L’arbre d’Or.

Brocéliande

Il s’élève près du Val sans Retour depuis 1991. Ce n’est pas à proprement parler d’une légende ; c’est surtout un symbole érigé pour la préservation de la forêt après l’incendie de 1991. Son créateur, François Davin souhaite que son oeuvre soit le témoignage du caractère fragile et précieux de la forêt et de sa renaissance. Si l’homme le veut, la forêt sera éternelle et aussi inestimable que l’or qui recouvre l’arbre de Brocéliande trônant au milieu de ses 5 voisins calcinés, en hommage aux pompiers ayant combattu l’incendie. Regardez bien les branches de cet arbre magique, elles sont comme les bois du grand cerf des légendes, l’une des apparences privilégiées de Merlin. C’est assez frappant.

La Fontaine de Barenton.

Brocéliande

Pour y arriver, il suffit de suivre le chemin pour une promenade de 4 km au fond des bois, depuis le parking du village de Folle-Pensée. Ce n’est pas une vraie fontaine, c’est plutôt une source, très discrète, un trou d’eau entouré de pierres. C’est ici que Merlin l’Enchanteur rencontre la fée Viviane. AH, l’Amour, toujours ! Mais, c’est plus que cela, c’est une source qui bouillonne, pétille de bulles magiques et l’on croit voir le visage de l’Enchanteur dans le frisson de l’eau, mais il faut être patient pour observer ce prodige (si vous avez de la chance). Cette eau aurait d’incroyables pouvoirs ; elle apaiserait les personnes atteintes de folie (ce qui expliquerait l’origine du nom du proche village), elle guérirait de la teigne et assurerait aux jeunes filles en mal d’amour, de trouver un mari. Il suffit de jeter une épingle dans l’eau en disant à voix haute « Ris, ris fontaine, je vais te donner une belle épingle » ; si la fontaine gratifie la belle de ses bulles magiques, alors elle sera mariée avant Pâques. C’est pas magique ça ?

Et même si on n’y croit pas, il faut suffit juste de goûter la quiétude du lieu, de s’en imprégner et d’écouter le bruissement de la forêt ; elle a peut-être beaucoup de choses à raconter à celui qui sait prêter l’oreille.

La tombe de Merlin.

Brocéliande

Nous restons dans la forêt domaniale de Paimpont, au lieu dit « La Marette », près du hameau des Landelles, pour suivre les sentiers aménagés et les panneaux d’information. C’est vrai, il nous fascine ce magicien, tout à tour enchanteur, druide, devin et roi des métamorphoses, alors on aurait bien aimé  un tombeau à la mesure du personnage, mais non, il ne reste que deux dalles de schistes pour en marquer l’emplacement. Il y des fous furieux qui ont tout fait sauter en pensant trouver un trésor dans le tombeau de Merlin. Évidemment, ils ont fait chou blanc. Revenons à notre conte. Merlin est raide dingue de Viviane et lui apprend tous ses tours de magie, tout en sachant, qu’un jour cela pourrait bien se retourner contre lui. Amoureuse possessive, Viviane veut garder son bien-aimé pour l’éternité et pour elle seule ; elle connait un sortilège puissant et elle l’enferme dans une prison d’air. Merlin est alors perdu aux yeux des autres et n’existe plus que pour elle et pour toujours. Mais au fond, Merlin est-il vraiment mort ?

La boucle de Merlin.

C’est tout au plus 4 km de flânerie près du lieu-dit La Sangle, à condition de ne pas prendre le chemin des écoliers comme nous le faisons. C’est surtout une promenade très agréable sur les sentiers forestiers, un peu au gré de nos envies en loupant parfois le balisage. Nous remarquons un rouge-gorge qui nous suit un très long moment et vient se poser, devant nous sur les bosquets, comme pour nous indiquer le chemin. C’est à la fois surprenant et très étrange. Lorsque nous approchons, il s’envole et va se poser un peu plus loin et nous attend. Et dès que nous terminons la boucle, il disparaît comme par enchantement. C’est sûr, Merlin l’Enchanteur n’est pas mort ; il s’est transformé pour nous accompagner et avoir ainsi un peu de compagnie. Mais ne le répétez pas, c’est un secret.

La Porte des Secrets.

Porte des Secrets Paimpont

Ce lieu d’exposition aménagé au sein de l’Abbaye de Paimpont  propose un parcours scénographique étonnant pour une immersion dans le monde de Brocéliande et c’est particulièrement réussi. On entre avec bonheur dans les contes et légendes de la forêt mythique au gré d’un parcours et de différentes salles au décor unique. C’est tout un mélange de techniques de théâtre, de cinéma, d’animation et de jeux de lumières qui nous plongent dans un monde fantastique où l’imaginaire tient le rôle principal.

C’est MAGIQUE et comme au Prater de Vienne, ce n’est pas réservé qu’aux enfants.

Crédit photos : (1) Yvon Boelle – (2) Ssmiling

Charger plus dans France

Laisser un commentaire

Voir également

Munnar et les mosaïques des plantations de thé, à perte de vue.

Après une pause au fil de l’eau dans les Backwaters, nous reprenons nos Bullet en directio…