Budapest, la perle du Danube côté Buda.

Colline de BudapestComme il faut bien commencer quelque part dans cette ville partagée en deux par le Danube et après avoir traversé le pont des Chaînes, bien connu pour ses sculptures de lions, nous partons à l’assaut de la colline pour découvrir les surprises que nous réserve Buda sur la rive droite. Ici, nous sommes dans la partie la plus verdoyante de la ville. Nous empruntons le pittoresque funiculaire, non pas que nous soyons paresseux pour monter à pied, mais plutôt parce que c’est une véritable antiquité tout en bois qui mérite notre attention.

Budapest

Budapest pont

C’est mal parti pour battre le record des pas de la journée que surveille JP avec sa montre magique ; tant pis, nous nous rattraperons demain. Montés dans le funiculaire, nous remarquons qu’en grimpant sur les bancs pour prendre de la hauteur dans la pente, nous profitons d’une vue plongeante sur le pont des Chaînes que nous venons de quitter juste en contrebas. Comment ça, c’est pas bien ? Vous nous connaissez, nous faisons bien le ménage pour que tout soit nickel après notre petite séance d’escalade, nous ne voulons pas salir ces bancs polis par de multiples paires de fesses qui se sont sagement assises dessus. En deux temps, trois mouvements, nous sommes en haut et arrivons directement près du château.

Le château royal.

Budapest

Budapest

Nous tombons presque nez à nez avec la garde hongroise qui patrouille dans les rues du château en costumes traditionnels, montée sur de magnifiques chevaux que nous n’attendions pas ; nous sommes vraiment ravis par cet intermède tant les cavaliers et les montures ont fière allure et s’intègrent parfaitement dans le décor. Pest s’étend juste devant nous et c’est bien évidemment le point fort de cette promenade puisque l’intérieur du château ne se visite pas. Toutefois, il abrite le musée d’histoire de Budapest et la galerie nationale hongroise, mais il fait très beau et nous préférons musarder au grand air et profiter tranquillement de ce qui nous entoure.

Budapest

Nous dressons l’oreille et nous dirigeons vers la place de l’église où nous entendons de la musique. Qu’est-ce donc ? Surprise ! Un jeune couple évolue avec grâce sous les yeux des touristes enchantés par ce spectacle de danse totalement inattendu et divertissant,  où les valses et tangos se succèdent dans un tourbillon de frous-frous très élégants. Pour la visite de l’église Mathias, c’est râpé ; une cérémonie est en cours et nous ne pouvons pas entrer, aussi, nous ne profitons que des extérieurs et de son superbe toit coloré recouvert de tuiles vernissées. Juste à côté, une autre curiosité s’impose à juste titre comme un incontournable de Buda. Allons-y.

Le quai des pêcheurs.

Budapest

Budapest

Sur ce belvédère, les tours de pierre blanche font un peu penser à un château de conte de fées et apportent une touche de fantaisie originale à l’ensemble ; elles rendent hommage aux sept tribus qui ont fondé la Hongrie et leur forme conique évoque celle des tentes de l’époque. Sur la place, la statue équestre du premier roi Etienne trône avec prestance et les pendeloques de son cheval réalisées avec beaucoup de finesse sont remarquables. Ici, on se laisse aussi séduire par le superbe panorama et la vue imprenable sur les bords de Pest avec le Parlement qui s’étendent juste sous nos yeux.

Dans le petit bourg aux rues pavées, seules quelques maisons anciennes attirent le regard, mais il y a peu d’activité, mis à part quelques boutiques, sans grand intérêt. Aussi prenons-nous la promenade, très plaisante, le long des remparts avant d’entamer la descente par les sentiers aménagés pour rejoindre les bords du Danube où nous attendent les fameux bains des thermes Keller que nous avons hâte de découvrir. Mais ça, c’est une autre histoire.

Laisser un commentaire

Voir également

Le Driving Creek Railway : un chemin de fer pas comme les autres.

Au commencement, c’est l’histoire d’un rêve complètement fou, celui de B…