USA

Le Grand Canyon vu du ciel : un moment fort.

Grand canyon USA

 

Reviendrons-nous un jour dans cet endroit ? Peut-être pas, alors c’est dit, on casse la tirelire pour une virée en hélico et vivre le grand frisson au-dessus d’un site unique ; c’est du moins ce que l’on espère et c’est ce que l’on nous vend. Nous sommes excités comme des puces en attendant confortablement assis dans des fauteuils art déco style avion, s’il vous plaît, avant de monter dans notre engin.

Prenons place dans l’hélicoptère.

Avion

Il semble tout petit notre coucou, mais nous serons six personnes à y prendre place pour survoler  dans quelques minutes une partie du Grand Canyon National Park. Nous y sommes presque ; c’est maintenant la pesée avant de monter dans l’hélicoptère où nous sommes placés et répartis en fonction de notre poids afin que l’appareil reste équilibré. Sylvie est donc coincée entre Bernard et notre pote Pascal ; Danièle, sa dame, est face à lui et la dernière personne monte devant, près du pilote. Pour avoir ce privilège, il faut ajouter quelques dollars supplémentaires au prix normal du billet.

Nous voilà bien installés et nous ajustons le casque pour profiter, un peu plus tard, des explications sur cette impressionnante faille ; les fenêtres en plexiglas vont nous permettre de prendre des photos tous azimuts ; l’appareil est prêt et nous aussi. C’est le moment tant attendu ; nous décollons tout en douceur et survolons dans un premier temps l’immense forêt Kaibab et ses innombrables sapins avec dans les oreilles la musique de Vangelis,  Conquest of Paradise,  nous ne sommes pas sur la mer, mais dans les airs pour voguer vers notre destination. On nous met en condition et c’est une réussite ; cette musique prenante nous électrise littéralement et nous fait frissonner de la tête au pied.

Waouh !

Grand Canyon USA

Le Grand Canyon USA

Et presque d’un seul coup, nous arrivons au-dessus du Grand Canyon avec ses couleurs incomparables et son gigantisme. Il est là sous nos yeux, sous nos pieds et c’est géant. Nous survolons le Dragon Corridor dans sa partie la plus large avec de profondes vallées et c’est une merveille. C’est complètement ouf ! Si le paradis existe, nous le trouvons ici, nous en avons la chair de poule et sommes tout chamboulés devant ce panorama grandiose ; cela prend aux tripes et la charge émotionnelle est tellement forte que les larmes nous viennent aux yeux. Tout au fond du canyon, le Colorado et son eau tumultueuse sillonne entre les roches comme un long ruban coloré vert foncé.

Selon la légende indienne, une jeune femme appelée Numa avait déjà trouvé cet éden dans le Grand Canyon où son époux désespéré par sa mort est venu la rejoindre : “Il y a très longtemps, un grand chef portait le deuil de sa femme et restait inconsolable jusqu’à ce que Tavwoats, un des dieux indiens, vint le voir pour lui dire que sa femme se trouvait dans un pays bien plus heureux ; il lui proposa de voir ça par lui-même s’il arrêtait de pleurer. Le Grand Chef accepta. Tavwoats creusa alors un chemin à travers la montagne vers ce magnifique paysage, qui était le territoire désertique de Numa. Ce chemin était le Grand Canyon du Colorado. Le dieu lui demanda de ne rien révéler de ce splendide territoire et il déversa une rivière bouillonnante dans le canyon pour décourager toute tentative de traversée.”

Un festival de couleurs.

Grand Canyon USA

Grand Canyon USA

Tout est démesuré et spectaculaire et cela nous donne le tournis. Incroyable ! Les différentes strates de la roche offrent un vrai kaléidoscope de couleurs exceptionnelles parmi des paysages vertigineux uniques. Nous sommes dans un autre monde et c’est magique. Nous regardons dans tous les sens en voulant retenir le temps qui s’écoule vitesse grand V ; on en voudrait plus, rester plus longtemps et aller encore plus loin, mais comme les meilleures choses ont une fin, nous devons malheureusement prendre le chemin du retour.

On a encore le cœur et les jambes flageolantes d’émotion lorsque nous reprenons pied avec la réalité et la terre ferme, les yeux emplis d’images de ce site à couper le souffle. Ce vol d’environ une demi-heure est un peu cher,  mais c’est tellement phénoménal qu’il ne faut pas, à notre avis, faire l’impasse : le Grand Canyon le vaut bien. C’est un des moments forts de ce voyage à la découverte des parcs américains, vraiment inoubliable. Encore tous remués, nous reprenons notre moto pour profiter des différents points de vue et contempler ce majestueux canyon d’une autre manière. Nous continuons à nous émerveiller devant ces superbes paysages avec ses nuances de couleurs inégalées et ses contrastes qui nous enchantent. Il règne dans ce lieu un calme étonnant qui contraste avec la vive agitation intérieure qu’il nous fait vivre.

Nous ne verrons qu’une partie des 450 km que les eaux du Colorado ont creusés au fil du temps, mais quels souvenirs et quelles émotions devant la magie de ce décor naturel incomparable.

Charger plus dans USA

2 Commentaires

  1. Avatar

    Itinera Magica

    20 juin 2019 at 17 h 59 min

    J’en garde moi aussi un souvenir émerveillé… ces visions !

    Répondre

Laisser un commentaire

Voir également

Le gouffre de Padirac : des curiosités géologiques à gogo.

Situé au cœur de la vallée de la Dordogne, dans le département du Lot, le Gouffre de Padir…