L’étrange rituel du Theyyam au Kerala

rituel indien

 

Nous assistons à une partie de ce festival annuel dans un village proche de Kannur, dans l’état du Kerala, en Inde du Sud. C’est vraiment une chance pour nous de profiter de ce moment hors du temps, vécu en toute simplicité avec les villageois. Mais de quoi parle-t-on exactement ? Le Theyyam (Danse des Dieux) perpétue un rituel extraordinaire et méconnu entre magie et transe selon des coutumes ancestrales où des hommes incarnent des Dieux. Il s’agit bien d’une cérémonie religieuse et si les étrangers sont volontiers acceptés, nous ne sommes pas au spectacle ; il convient de respecter les usages et de se montrer discret.

Retour sur cette expérience unique.

Teyyam

Teyyam

Nous les entendons venir, les tambours battent en rythme et précèdent l’arrivée de personnages couverts de peintures et ornés de coiffes, plus impressionnantes les unes que les autres. Ces hommes possédés par l’esprit d’un dieu lors de rituels spécifiques symbolisent sa personnalité. Nous sommes complètement captivés par ces apparitions étonnantes et totalement charmés ; nous entrons dans un univers complètement inconnu. Accompagnés d’enfants et d’adultes, ils se dirigent lentement vers le temple du village et sa place sur laquelle ils vont tenir audience auprès de la population. Là, ils sont l’objet d’attentions permanentes, on perçoit l’immense respect des personnes qui les entourent.

Indiennes

Portraits d'enfants

Tous les villageois, parés de leurs plus beaux atours, se sont donné rendez-vous pour assister à ce cérémonial très important pour le bien-être spirituel de leur communauté. Il règne ici une ambiance très particulière, sereine et grave où la dévotion est palpable. Chacun attend patiemment son tour pour approcher la divinité, l’incarnation bienveillante des dieux pour lui confier ses craintes, demander des avis et des recommandations pour des problèmes personnels ou des difficultés affectant le village. Cette démarche est essentielle pour eux, car elle garantit le succès des récoltes, ainsi que la santé et la prospérité de tous.

Teyyam

Teyyam

Après avoir obtenu une réponse à leur questionnement et reçu la bénédiction tant attendue, ils donnent une offrande (généralement un billet de 10 roupies) et repartent confiants et rassurés. On voit la sérénité sur leurs visages transcendés par la foi en ces rites ancestraux. C’est un moment fort, unique et magique auquel nous avons l’honneur d’être présents. Tout se passe dans le calme, seuls quelques petits en bas âge, impressionnés et apeurés par les étranges personnages qui les entourent, pleurent dans les bras de leurs mères.

Visage peint

Un peu à l’écart, deux danseurs se préparent avant d’exécuter les danses sacrées et mimes pour honorer les héros et les esprits ancestraux. Des heures de préparation sont nécessaires pour recouvrir leurs visages de peintures aux dessins d’une grande finesse et d’un éclat incroyable. Les jeunes hommes que nous voyons ont une beauté presque féminine touchante. Ils attachent des bracelets avec des grelots à leurs chevilles et vont bientôt revêtir leurs costumes traditionnels que nous ne verrons malheureusement pas.

Teyyam

La cérémonie qui peut durer plusieurs jours, même la nuit, ne fait que commencer, mais il est maintenant temps pour nous de continuer notre périple moto. Nous gardons en mémoire des images incroyables de cet événement marquant, presque surnaturel. Merci à notre guide Thustop pour ses explications sans lesquelles nous n’aurions pas compris le sens important de ce rituel pour tout un village.

2 Commentaires

  1. Avatar

    Yoga Debutant

    19 mars 2019 at 14 h 36 min

    Cela a du être une expérience unique à vivre. Merci pour ce beau partage.

    Répondre

Laisser un commentaire

Voir également

Chercher la petite bête dans le parc de Khao Sok.

Rien de prévu pour ce soir ? Alors, c’est dit, on y va. Voilà quelque chose que nous…