Retour d’expérience: l’argent en Chine.

yuan china

Peut-être avons-nous joué de malchance, d’un manque de préparation ça c’est sûr. En tout cas nos déconvenues pour notre entrée en Chine, à Erenhot, mais également lorsqu’il a fallu prendre le métro une fois arrivés à Pékin et rejoindre notre guesthouse, nous ont convaincu de faire le point avec vous: se procurer des yuans, c’est parfois plus compliqué qu’il n’y paraît. Qui l’eût cru?

Toutes les infos qu’on a pu trouver pendant notre séjour à Pékin/Chine sur le sujet, et même une fois rentrés étaient datées. Certaines sont restées pour nous invérifiables, alors faisons un tour d’horizon, et partageons un peu notre expérience.

Une histoire de cash et de CB.

Le paiement par CB est de plus en plus développé, mais toutes les cartes ne passent pas. Nous avons utilisé principalement notre N26 sans trop de problème. À Pékin, quelques boutiques ont encore du mal, mais dans l’ensemble c’est très satisfaisant. Il est impératif en revanche que vous ayez toujours de l’argent liquide avec vous, et en petite coupure si possible. C’est notre déconvenue devant la machine automatique du métro : billets de 5 et de 10 ¥ uniquement.

Sortez des grandes villes et voyez l’utilité de votre carte réduite à zéro : du cash et rien que du cash.

En Chine, le paiement par carte de crédit n’est pas très développé (hormis dans les grandes villes et les endroits touristique, et encore, mieux vaut se renseigner avant au cas par cas). Une fois dans la Chine rurale, le cash est définitivement roi, et une réserve d’argent liquide sera nécessaire.

Changer son argent.

Après la déconvenue de notre arrivée à Pékin, on a vérifié sur le réseau des internets et passant par-dessus le grand firewall,  puisque qu’il n’y avait rien à la gare centrale question change de biftons, ATM, et qu’il était dimanche.

Apparemment, vous pouvez changer votre argent à l’aéroport, puisqu’il y a peu de bureaux de change en Chine. C’est d’ailleurs là que vous vous ferez le moins pigeonner, contrairement à d’habitude ans les aéroports. Après coup nous sommes tombés sur une appli :

cochange applicationCoChange qui vous donne les meilleurs taux, et les bureaux dans lesquels ils se trouvent où vous êtes situés. À Pékin, vous devriez voir apparaître geoswift…. Et c’est tout. Attention, il faudra votre passeport, et remplir plusieurs documents. On n’a pas testé puisqu’on a décidé de passer par une banque.

Télécharger l’application:  sur iOS, et sur android.

Erreur 404, warning zone tout ce que tu veux : on ne peut pas changer d’argent dans une banque en Chine.

J’ai lu l’inverse 1.000 fois, et j’ai fait presque autant de banques en posant autant de fois la question pour un résultat qui tombe comme un couperet : impossible de changer d’argent dans une banque à Pékin, pas même à la Bank of China. C’était une période de forte tension internationale sur fond de guerre commerciale entre USA et Chine au moment où nous y étions (août/septembre 2019), on ne sait pas si c’était lié, parce que nous n’y croyions vraiment pas. Et pourtant, nous avons dû garder nos euros.

Gageons que notre réalité du moment, qui diffère de celle de tous les autres, a évolué, et qu’on peut désormais faire du change dans les banques à Pékin, au moins à Bank of China, car ce n’était pas le cas.

bank of china

Distributeur Automatique de Billets.

On peut retirer des devises aux DAB sans la moindre difficulté, pourvu que les banques soient ouvertes ou leurs DAB accessibles (ça n’est pas toujours le cas).

Attention, il y a des plafonds de retrait par transaction et par jour. 2.500¥ par transaction, mais par jour je n’en ai aucune idée, je n’ai jamais autant flambé par jour (j’ai lu 20.000, à vérifier).

Il est possible de tomber sur des DAB demandant un code à 6 chiffres… changez de banque et changez de DAB.

Faites attention aux frais de plusieurs dizaines de ¥ opérés par transaction par toutes les banques chinoises (variable de l’une à l’autre). Retirez donc avec parcimonie, en tapant toujours le plafond.

N’ayez pas peur de la langue, vous trouverez toujours l’icône de traduction en anglais sur les distributeurs.

Bilan.

Faites du change avant de partir! Vous ne vous ferez pas surprendre!  Sinon, retirez dans les banques en privilégiant celles qui nous vous feront pas payer de frais supplémentaires, comme HSBC, mais il y en a d’autres. Et aussi, privilégiez l’utilisation d’une néo-banque pour payer par carte, là aussi, vous ne devriez pas avoir de frais sur la transaction, comme la N26 (lire à ce sujet notre retour d’expérience).

Il apparaîtrait étonnant que la situation reste en l’état, et peut-être est-elle vouée à changer (tu le vois le double sens?). Soyez simplement prévoyants.

Crédits photo: Aleksandra Sova.

Charger plus dans Voyager Malin

Laisser un commentaire

Voir également

La grande arnaque des Duty Free.

Escale, retour à la maison, toutes les occasions sont bonnes pour écouler ses dernières de…